Plantes et biocides

Auteur avatarCélie Dubost | Dernière modification 2/02/2023 par Quentin G.

Plantes et biocides CaptureTitreFicheBiocidePlante.JPG
En agriculture, dans les espaces verts de la ville, dans son potager ou encore son jardin, il est possible d’utiliser des produits chimiques pour faciliter la croissance de ses plantes. Certains d'entre eux sont dits «  biocides ». Quels sont-ils ? Et quels sont leurs effets sur les plantes ? C'est ce que nous allons découvrir ici.
Licence : Attribution (CC-BY)

Introduction

Cette fiche expérience s’intègre dans le Parcours 2 : Problématiques. Elle est réalisée dans le cadre d'un partenariat avec l'agence de l'eau Loire - Bretagne. La fiche mise en page est disponible en version PDF et téléchargeable ici.
  • Fichiers

Étape 1 - Préparation du matériel

La première étape consiste à préparer le matériel.


Si il n’y a pas de pots percés au fond à disposition, on peut utiliser une demi-bouteille de plastique coupée et percée de petits trous au fond.


Préparer quelques étiquettes à coller sur les pots. Elles serviront à suivre les différentes expériences sans les confondre.


Préparer aussi 3 récipients d’eau différents :

  • De l’eau du robinet vinaigrée ;
  • De l’eau du robinet salée ;
  • De l’eau du robinet.




Étape 2 - Faire germer les graines

  • Mettre à tremper les graines dans de l’eau pendant quelques heures (dans une coupelle) ;
  • Retirer l’eau ;
  • Mouiller un morceau de papier absorbant (il doit être bien imbibé) et le placer au fond d’une coupelle vide ;
  • Étaler les graines sur le papier ;
  • Humidifier régulièrement la coupelle pour que le papier soit toujours mouillé ;
  • Les graines germeront en quelques jours (selon la variété).




Étape 3 - Planter les graines germées dans la terre

  • Remplir chacun des trois pots de terre ;
  • Bien les arroser pour que ce soit humide ;
  • Faire des petits trous dans la terre avec le doigt ;
  • Planter quelques graines germées dans les trous pour chaque pot (pas trop profond, la racine vers le bas et la partie verte vers le haut).


Une variante est possible sans faire germer de graines. Pour cela, utiliser des plantes déjà existantes (des Chlorophytons chevelus, Chlorophytum comosum, parfois appelé plante-araignée ou phalangère par exemple) dans 3 pots.

Attention, pour cette option : utiliser des plantes qui poussent facilement et que l'on ne craint pas de perdre !




Étape 4 - Protocole

  • Dans le premier pot, verser un peu de vinaigre blanc mélangé à de l’eau (moitié eau-moitié vinaigre) ;
  • Créer une étiquette « vinaigre » à coller sur le pot ou à planter dedans ;
  • Dans le deuxième pot, verser de l’eau salée (mélanger de l’eau et du sel dans un récipient jusqu’à ce que le sel se dissolve) ;
  • Créer une étiquette « sel » à coller sur le pot ou à planter dedans ;
  • Dans le troisième pot, verser uniquement de l’eau !;
  • Créer une étiquette « eau » à coller sur le pot ou à planter dedans.


  • Option : faire un quatrième pot de terre, dans lequel (en plus des graines germées) on peut mettre des épines de pin et de l’eau.



Étape 5 - Observation de l'évolution au fil des jours

Tous les jours ou tous les deux jours, recommencer : verser dans chaque pot ce qui est écrit sur l’étiquette (mélange eau-vinaigre, eau-sel, ou eau seule). Et rien d’autre !


Qu'observe-t-on ?

Comment ça marche ?

Observations : que voit-on ?

La plante qui pousse dans l’eau seule reste en vie, alors que les autres meurent après quelque temps.

Mise en garde : qu'est-ce qui pourrait faire rater l'expérience ?

- S’assurer que les graines soient bien germées avant de les planter ;

- L’arrosage des plantes : trop ou ne pas assez les arroser ;

- Attention au choix des plantes (éviter de prendre des plantes de bord de mer, résistantes au sel).

Explications

- Le vinaigre est un biocide naturel : c’est un herbicide (substance qui tue les herbes) et un fongicide (substance qui tue les champignons) ;

- Le sel est également un biocide naturel ;

- Les plantes ont besoin d’eau pour pousser correctement. Si elles sont placées dans un environnement hostile (trop acide, trop basique…) elles meurent.

Plus d'explications

La plante a besoin d'eau pour vivre. Or, le sel présent à l'extérieur de la plante va faire sortir l'eau des cellules végétales, et ainsi assécher la plante, qui va rapidement se déshydrater et mourir (les feuilles brunissent et sèchent). Le sel tue de nombreux organismes vivant dans les sols (bactéries, vers de terre, micro-organismes...) . Un sol fertile est riche de vie : c'est pourquoi un sol trop salé peut rester infertile pendant de nombreuses années.


On mesure l'acidité des éléments grâce au pH (qui varie de 0 (acide) à 14 (basique) et est neutre à 7). La plupart des plantes s'épanouissent dans un sol très légèrement acide, avec un pH autour de 6,5. Le vinaigre est très acide (pH <3). Par conséquent, le mettre en suffisamment grande quantité dans le sol va donc rendre ce dernier plus acide, ce qui causera la mort de certaines plantes et organismes.

Applications : dans la vie de tous les jours

Les biocides sont des produits utilisés en agriculture ou dans les jardins pour tuer des organismes (insectes, « mauvaises herbes », micro-organismes (champignons, bactéries)) qui pourraient nuire aux plantes que l’on veut faire pousser. Les pesticides sont des biocides.


La plupart des biocides sont des produits de synthèse (chimiques). En France, on utilise chaque année plus de 66 000 tonnes de pesticides en agriculture. Le problème, c'est que les biocides ne détruisent pas uniquement les organismes qui dérangent nos productions : ils s’infiltrent dans les sols, dans l'eau, et peuvent nuire à l’environnement et à notre santé.


Certaines techniques d'agriculture (comme en agroécologie, ou en agriculture biologique), permettent d'utiliser moins de biocides et ainsi de réduire la pollution.

Afin de limiter l'utilisation de produits phytosanitaires, les structures porteuses de SAGE aident les communes de leur territoire à adopter le désherbage mécanique plutôt que chimique.

Vous aimerez aussi

Filtration de l'eau par le sol

Eau en Vendée

Éléments pédagogiques

Objectifs pédagogiques

- Comprendre ce qu’est un biocide ;

- Comprendre l’action des biocides sur les plantes.

Pistes pour animer l'expérience

Animation sur le long terme, prévoir des expériences variées sur un parcours et à chaque fin (ou début) de séance, arroser les plantes et voir comment elles évoluent.

En cas d’animation en une séance, il est nécessaire d'avoir préparé les plantes (arrosage notamment) bien en amont.

Sources et ressources

https://fr.wikipedia.org/wiki/Chlorophytum_comosum

https://www6.bordeaux-aquitaine.inrae.fr/ispa/content/download/3517/35421/version/1/file/Augusto_1999-PhD.pdf

https://www.canna.ca/fr-ca/le_ph_et_lacidite_leffet_de_lacidite_sur_vos_plantes

https://agronomie.info/fr/le-stress-salin/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Biocide

https://www.anses.fr/fr/content/les-produits-biocides

https://www.planetoscope.com/sols/47-consommation-de-pesticides-phytosanitaires-en-france.html

Dernière modification 2/02/2023 par user:Quentin G..

Commentaires

Published