La colonie des plantes

Auteur avatarPauline | Dernière modification 4/11/2020 par Pauline

La colonie des plantes colonie des plantes.jpg
Le but de ce jeu de plateau est de coloniser son terrain avec le plus grand nombre de plantes.
Licence : Attribution (CC-BY)

Introduction

La colonie des plantes est un jeu de plateau qui se déroule en 3 manches successives durant lesquelles on observe l'accentuation du réchauffement climatique. Celui-ci aura un impact sur les espèces végétales du jeu et c'est aux joueurs de le découvrir et de réussir à le comprendre. Ce jeu peut se jouer à partir de 4 joueurs ou bien s'il y en a plus en quatre équipes.

Étape 1 - Réunir le matériel

Rassembler tous les différents éléments et mettre en place le plateau de jeu (Cf photo)


Le terrain : des tuiles (faites avec des carrés de carton) de 5 couleurs différentes

9 marrons

9 beiges

12 jaunes

11 vertes

10 oranges


4 types de graines différentes

4 lots de bouchons : 10 verts, 6 beiges, 10 jaunes, 6 marrons

10 cartes Lose et 10 cartes Luck (Annexe)

6 cartes d'évènements (Annexe)

Cartes points cardinaux (Annexe)

Fiches espèces/terrains (Vévé = vert, Mumu = marron, Jiji = jaune, Baba = beige) (Annexe)

Carte de la répartition des espèces de Chêne vert et de Hêtre (Annexe)




Étape 2 - Déroulé

Chaque joueur choisi un terrain (1 couleur de tuile) associé à :

- une plante (les bouchons);

- des graines;

- 1 fiche plante.


Le jeu se déroule en trois manches :

Au total, il se déroule sur 92 ans. Chaque manche correspond à 30 ans. Les deux premières années correspondent à la pousse de leur première graine pour qu'elle devienne une plante.


Manche 1 ;

Se joue en trois tours, chaque tour représente 10 ans. Entre les deux manches : au hasard, nous désignerons le joueur, c'est-à-dire la plante. Le joueur tire ensuite une carte "évènement". Cette carte aura des impacts sur ses plantes.


Manche 2 :

Se joue en deux tours, chaque tour représente 15 ans. Entre les deux manches, chaque joueur tire une carte évènement.


Manche 3 :

Se joue en 1 tour qui représente 30 années.


Étape 3 - Début du jeu

1 - Chaque joueur choisi un terrain

2 - Puis, où il veut placer sa graine sur son terrain : 1 tuile = 1 graine = 1 plante.

3 - Il se passe 2 ans, sa graine est devenue une plante (remplacer la graine positionnée par un bouchon sur le plateau)

Étape 4 - Manche 1

Tour 1 :

Chacun leur tour, les joueurs vont positionner leurs graines sur leur terrain. une graine par plante (bouchon). Pour savoir si la plante pourra pousser, le joueur doit tirer une carte Luck/Lose.

- Si carte Luck : il laisse sa graine sur le terrain

- Si carte Lose, il enlève sa graine, elle ne pourra pas donner de plante.

Remettre les cartes sous la pioche.

A la fin du premier tour, expliquer aux joueurs que 10 années viennent de s'écouler, leurs graines restent sur le terrain et deviennent des plantes.


Tour 2

Toute les personnes qui ont deux plantes (deux bouchons) peuvent tirer deux cartes car une plante = une future graine, donc une carte Luck/Lose. Et ainsi de suite, s'il y a 3 plantes = 3 cartes, etc.

Comme au premier tour, les joueurs jouent les uns après les autres.

A la fin du premier tour, expliquer au joueur que 10 années viennent de passer, leurs graines restent à nouveau sur le terrain et deviennent des plantes adultes.


Tour 3

Ce dernier tour de la première manche se déroule de la même manière que le second tour. Au total, 30 années se sont écoulées au cours de cette première manche.


Faire un point sur ce qui s'est passé pendant cette première manche. Les questionner :

-Est-ce facile de coloniser un terrain pour une plante ? Est-ce que cela prend beaucoup de temps ?

-Quelles sont les causes pour qu'une plante ne pousse pas ? Faire référence aux cartes Lose/Luck.

-Est-ce que l'espèce humaine a un impact sur le déplacement de ces espèces végétales ?

- Est-ce que les cartes Lose/Luck sont applicables pour toutes ces espèces végétales ?




Étape 5 - Manche 2

Le réchauffement climatique arrive. Nous observons en moyenne 1 degré de plus. Les aires de répartition des plantes sont modifiées. Des zones encore plus chaudes qu'à la première manche seront présentes au Sud et les zones tempérées et froides auront une plus petite surface.


Refaire le plateau de jeu comme sur la photo. De plus, un nouveau terrain arrive : c'est le désert!


Au hasard, désigner un joueur associé à une plante qui devra tirer une carte évènement. Recommencer ensuite le jeu comme à la première manche.


Faire un point sur ce qu'il s'est passé pendant cette seconde manche :

- Quels sont les impacts du réchauffement climatique sur les plantes ?

- Quels sont les impacts de ce phénomène sur les différents territoires ?

- Quels évènements arrivent avec le changement climatique ?




Étape 6 - Manche 3

Pour cette dernière manche, un degré supplémentaire s'observe. Les zones du plateau de jeu sont à nouveau modifiées suite à un changement de climat. Au Sud, la zone désertique s'étend tandis que la zone tempérée et froide du Nord voit sa superficie réduite.

Agencer le plateau comme sur la photo.


Au hasard, désigner un joueur associé à une plante qui devra tirer une carte évènement. Recommencer ensuite le jeu comme à la première manche.


Faire un point sur ce qu'il s'est passé pendant cette dernière manche.

- Quelles différences y-a-t 'il entre les manches 2 et 3 ?

- Quels impacts cela va-t-il avoir sur les espèces de plantes ?




Comment ça marche ?


Explications

Manche 1

Pour coloniser un espace et pour que la plante trouve son équilibre, cela prend plusieurs années. Les plantes sont soumises à différentes pressions en lien avec le territoire qu'elles occupent (zone +/- humide, disponibilité de ressources dans le sol, lumière, etc.). De plus, leurs moyens de dissémination dépendent totalement d'éléments extérieurs : le vent, l'eau ou encore les autres animaux.


En raison de la forte urbanisation et de l'agriculture, les plantes sauvages perdent beaucoup d'espaces à coloniser. Les activités humaines fragmentent également leurs territoires par l'installation de routes ou de lignes de train par exemple.


Toutes les espèces ne sont pas adaptées de la même manière au changement climatique. Certaines sont plus résistantes et/ou résilientes à ce phénomène. Des plantes peuvent en effet vivre dans des climats très arides ou à l'inverse très humides.


Manche 2

Une augmentation de la température sur Terre provoque l'apparition de régions désertiques au Sud et la diminution de zones ayant un climat tempéré et/ou froid. Dans un désert, le sol est sec, infertile et il fait très chaud : 30-35°C.

Certaines plantes sont plutôt résistantes et d'autres moins : elles entrent alors en compétition les unes avec les autres, et les plus vulnérables disparaissent. Des espèces de plantes s'adaptent plutôt bien au changement climatique et vont même aller jusqu'à conquérir de nouveaux territoires. Celles-ci peuvent être plus compétitrices que les plantes endémiques à une zone, ce sont les espèces exotiques envahissantes (EEE).


Manche 3

A l'échelle de vie des plantes, le changement climatique est très rapide. Comme pour de nombreuses autres espèces vivantes d'ailleurs. Les espèces n'ont pas le temps de s'adapter et sont également en difficulté du fait de leur faible vitesse de dispersion.


En exemple, montrer les aires de répartitions actuelles et futures de deux espèces européennes : le Chêne vert et le Hêtre.

Éléments pédagogiques

Objectifs pédagogiques

Découvrir la dissémination des graines

Appréhender l'impact de l'espèce humaine sur les autres espèces

Comprendre l'impact du changement climatique sur les corridors écologiques et sur les espèces végétales

Découvrir l'adaptation, les compétitions entre les espèces sur un même territoire

Dernière modification 4/11/2020 par user:Pauline.

Commentaires

Published