Fabrication d'un composteur

Auteur avatarAnaïs Taron | Dernière modification 16/04/2020 par Margot.nantes

Fabrication d un composteur 91727531 239440650579103 5330932709378228224 n.jpg
Fabrique ton composteur, valorise tes déchets organiques et observe ce qui se passe !
Licence : Attribution (CC-BY)

Introduction

Créé ton propre composteur que tu sois en appartement ou en maison !

Étape 1 - Réunir le matériel

  • Pot de fleurs avec un trou ou une poubelle où il faudra percer un trou au fond (choisir la grandeur selon les besoins)
  • 2 soucoupes (ou deux plats à tarte) : un pour le dessous et un qui servira de couvercle
  • Terre ou terreau
  • Une perceuse

Étape 2 - Fabrication

Faire quelques petits trous sur la paroi à l’aide d’une perceuse (ce n'est pas obligatoire mais cela permet d'aérer le compost).

On pose le pot sur une soucoupe qui sert à récupérer le thé du compost et l’autre soucoupe recouvre le pot.

Si tu le mets dehors, le composteur doit être positionné à l’ombre pour éviter les odeurs dûes à la chaleur.



Étape 3 - Entretien

> Mélanger une fois par semaine.

> Couvrir les déchets que tu mets dans le composteur d’une pelleter de terre (n’importe quelle terre fera l’affaire).

> Couper tous les déchets imposants en petits morceaux (exemple : épluchure de banane, bouquet fané, noyaux …).

> Quand ton composteur est rempli, laisse-le reposer 3 jours. Au bout des trois jours, récupère le thé du compost.

> Ensuite laisse encore reposer 3 ou 4 semaines avant de récupérer le compost.

Le compost met du temps avant de se former il sera prêt lorsqu’on ne distinguera plus les déchets.

Étape 4 - Ce que tu peux ou ne peux pas mettre

Ce que tu peux mettre :

  • Epluchures de fruits et légumes
  • Coquilles d'œufs
  • Restes de repas
  • Bouquets fanés
  • Filtres + marc de café
  • Sachets de thé (sans l'agrafe)

Ce que tu ne peux pas mettre (si tu es en appartement) :


  • Résidus d’échalotes, d'ails, d'oignons (pour les odeurs)
  • Restes d'origine animale (pour les odeurs)
  • Déchets organiques qui pourraient être trop dur et mettre du temps à se dégrader (trognon du chou, copeaux bois ect…)


Comment ça marche ?

Observations : que voit-on ?

Tout au long du compostage de tes déchets, tu observeras différentes choses à différents moments. Voici la liste de ce que tu verras :

  • Jus brun qui s'accumule dans la soucoupe
  • Différents organismes comme des cloportes, des larves etc...
  • L'apparence de tes déchets qui changera au fil des jours

Mise en garde : qu'est-ce qui pourrait faire rater l'expérience ?

N'oublie pas de mélanger ton compost une fois par semaine !

Explications

Au bout de quelques jours les premiers déchets organiques commencent l'étape de la dégradation. Lors de cette étape les déchets organiques se décomposent grâce à des bactéries et des champignons. Pendant la dégradation, un jus brun s'accumule dans la soucoupe du dessous, on appelle ça du thé de compost. Le thé du compost est un liquide issu de la macération du compost qui est riche en matière organique ( bactéries, champignons, nutriments...). Tu peux l’utiliser pour l’arrosage, pour cela 1/4 de thé pour 3/4 de volumes d’eau.


Après la dégradation, l'étape de la maturation... Pendant cette étape tu pourras observer des organismes comme des larves, des cloportes, des vers qui participent à la fabrication de ton compost ! Ils vont petit à petit transformer tes déchets décomposés en humus (= ensemble des matériaux organiques, ici tes déchets, issu de la décomposition et de la transformation chimique et biologique des débris végétaux. )


Et voilà ton compost est prêt ! Riche en minéraux et en matières organiques, intègre-le à tes plantations dans ton jardin ou dans tes pots de plantes (1/3 de compost et 2/3 de terreau).



Dernière modification 16/04/2020 par user:Margot.nantes.

Commentaires

Draft