ADN d'un oignon ou d'une banane

Auteur avatarHayat | Dernière modification 27/03/2020 par Julienrat

Pas encore d'image

On le mange oui certes , mais encore ?
Difficulté
Technique
Durée
20-25 minute(s)
Disciplines scientifiques
Science de la terre
<languages />
Licence : Attribution (CC-BY)

Étape 1 -

  • Verser 2 cuillères à café de sel dans le verre.
  • Ajouter 4 cuillères à soupe d'eau déminéralisée dans le verre.
  • Faire chauffer le verre 5 secondes au micro-ondes.
  • Émincer l'oignon.
  • Placer l'oignon émincé dans le ramequin et verser le contenu du verre dessus.
  • Broyer l'oignon (avec une grande cuillère par exemple).
  • Placer la gaze dans l'entonnoir et placer l'entonnoir au-dessus du verre.
  • Verser l'oignon broyé dans l'entonnoir et presser fortement la gaze pour extraire tout le jus d'oignon dans le verre.
  • Verser 2 volumes d'alcool à brûler dans le verre contenant le jus d'oignon et fermer le verre avec du film étirable.

Comment ça marche ?

Observations : que voit-on ?

Lorsque l'on fait tourner le verre très doucement, on voit apparaître des filaments blancs : c'est de l'ADN

Explications

L'ADN que nous cherchons se situe à l'intérieur des cellules de l'oignon (dans le noyau de chaque cellule, il y a de l'ADN). Quand on broie l'oignon, ce qu'il y a l'intérieur peut sortir. Le sel permet de faciliter une réaction chimique qui s'appelle la précipitation. La précipitation est une réaction chimique dont le résultat ressemble à des grumeaux dans un liquide (cela ressemble aux grumeaux dans une purée de pomme de terre). Pour obtenir l'ADN d'un oignon, il faut effectuer une précipitation entre le liquide provenant de l'oignon et de l'alcool. C'est pourquoi on ajoute de l'alcool.

Plus d'explications

Le broyage de l'oignon casse les parois externes des cellules qui sont rigides, ce qui permet de libérer l'ADN qui se situe à l'intérieur des cellules de l'oignon. Le sel favorise la précipitation de certaines protéines de l'oignon (inutiles pour l'expérience) qui resteront donc dans le filtre. Il absorbe l'eau contenue dans les cellules de l'oignon et facilite la précipitation de l’ADN lorsqu’on ajoute l’alcool. En ajoutant l’alcool, on fait précipiter l’ADN, qui devient alors visible : ses filaments s’agglomèrent en pelote. L'ADN précipite car il est insoluble dans l'alcool. Plus léger que l'alcool, l'ADN remonte doucement à la surface.

Nous avons vu que pour extraire l'ADN de l'oignon, il faut effectuer une réaction chimique entre l'oignon et l'alcool. Une réaction chimique est une transformation de matière. Les matières utilisées avant la transformation sont appelées les réactifs. Les matières qui se forment après la transformation sont appelées les produits.


Dernière modification 27/03/2020 par user:Julienrat.

Commentaires

Draft