Robot électro-mecanique

Auteur avatarTess | Dernière modification 23/11/2019 par Occitan

Robot lectro-mecanique P1000897 .JPG
Dans cette activité on construit d'abord une plateforme filoguidée, puis un petit robot autonome. Suivant la configuration, le petit robot évite les obstacles ou tient sur une table sans tomber. Aucun circuit électronique n'est utilisé, seulement des composants électro-mécaniques.
Difficulté
Expert
Durée
30 heure(s)
Disciplines scientifiques
Electricité, Mécanique
<languages />
Licence : Attribution (CC-BY)

Introduction

Ce robot électro-mécanique a été construit pour animer des activités de robotique avec un groupe d'élèves de primaire.

La totalité de l'activité menée sur 14 séances est décrite dans le document ci-joint:

https://www.wikidebrouillard.org/images/c/c9/Robot_lectro-mecanique_robotique_pour_wiki.pdf


Video d'introduction

Étape 1 - La plateforme filoguidée

Cette plateforme filo-guidée est constituée par un plateau porté par 3 roues. Ses mouvements sont commandés à partir de deux inverseurs montés sur une planchette (manette de commande).


Dans les 3 roues, il y a deux roues motrices et une roue libre

- les deux roues motrices sont indépendantes, mues par deux moto-réducteurs indépendants

- la roue libre est une roulette qui prend l'orientation imposée par les deux roues motrices (comme une roulette de caddy)


Comme les deux roues motrices sont indépendantes, on peut

- aller tout droit, en avant et en arrière

- tourner à droite ou à gauche autour d'une seule roue

- tourner à droite ou à gauche autour d'un centre situé entre les deux roues motrices


De cette façon, il est facile d'échapper à la plupart des obstacles.

On peut qualifier cette plateforme d'agile.


Étape 2 - Le robot autonome

Cette fois, la plateforme filo-guidée est devenue autonome:

- elle n'utilise plus les yeux du pilote pour repérer les obstacles

- elle n'utilise plus le cerveau du pilote pour prendre les décisions


Ses yeux sont maintenant des moustaches en fil de fer et son cerveau est réduit à deux interrupteurs inverseurs.


On peut parler d'un véritable robot possédant

- des capteurs (moustaches)

- des actuateurs (les roues)

- un organe de décision (câblage des interrupteurs), entre capteurs et actuateurs


Dans le cas de la plateforme filo-guidée, seule la fonction d'actuateur existait. C'était un prolongement des jambes du pilote lui permettant d'effectuer un travail particulier.

On donne souvent le nom de cobot à ce type de robot qui collabore avec un humain.




Dernière modification 23/11/2019 par user:Occitan. Published