Marche comme l'australopithèque

Auteur avatarEmilie Gohier | Dernière modification 23/04/2020 par E.gohier

Marche comme l australopith que laetoli australopith que.jpg
Marche sur les pas de l'australopithèque (australopithecus afarensis) à partir des traces laissées il y a 3,5 millions d'années sur le site de Laetoli (Tanzanie).
Licence : Attribution (CC-BY)

Introduction

La forme de notre squelette et de nos articulations sont à la base des mouvements que nous pouvons réaliser. Humains que nous sommes, notre schéma naturel de marche est sur deux jambes sans effectuer un effort, ce qui n'est pas le cas pour notre plus proche cousin le chimpanzé. Cela s'appelle la bipédie. Mais nous avons également un vieux cousin, ou peut-être un ancêtre (les scientifiques ne sont pas certains), qui déjà marchait sur deux jambes il y a entre 4,2 et 2 millions d'années : l'australopithèque. Mais avait-il la même démarche que nous ?

Étape 1 - Bipède toi-même !

Pourquoi les singes ne sont-ils pas bipèdes comme nous ?

Compare les squelettes sur les images. Observe et note les différences.


3e image : Grand singe (à gauche), Australopithèque (centre), Humain (à droite)


Compare également avec ton propre corps. Si c'est possible, regarde la ligne de ton dos dans un miroir. Est-elle toute droite ?


Étape 2 - Traçage au sol

Utilise comme modèle le shéma des trois pas d'australopithèque (relevé des traces de pas sur le site archéologique de Laetoli) pour les reproduire au sol à l'aide d'une craie.

Étape 3 - Marche sur les pas de...

Marche sur les pas que tu as tracés au sol comme il te semble le mieux.


Marche de nouveau sur les pas tracés au sol mais cette fois-ci avec les genoux plus proches.


Marche naturellement sans te soucier des pas tracés et compare les deux démarches.


N'oublie pas d'effacer les pas que tu as tracés à la fin de l'expérience, la craie s'efface très facilement avec de l'eau et une éponge ;).

Comment ça marche ?

Observations : que voit-on ?

Notre colonne vertébrale a une forme de "S'". Cela permet de nous tenir droit, debout. Elle soutient notre tête et notre cage thoracique. Elle nous permet de faire courber notre dos. Où commence-t-elle et où finit-elle ? Où sont les "creux" et les "bosses" du 'S' ?


En observant le squelette du singe, celui-ci a une colonne plutôt en forme de "C" ou d'arc de cercle. Cela rend le singe penché vers l'avant et donc pas droit.

Éléments pédagogiques

Objectifs pédagogiques

  • Comprendre la bipédie à partir de l'anatomie (notre démarche est liée à notre squelette)
  • Comprendre qu'il y a plusieurs bipédies

Pistes pour animer l'expérience

Cette expérience intègre un déroulé sur la locomotion de façon générale en prenant en exemple différentes espèces ou un déroulé sur le corps humain.

Tester la démarche de l'australopithèque peut être un temps récréatif.

Sources et ressources

Site internet présentant des publications et recherches sur la préhistoire : hominides.com

Publication de Christine Tardieu : L’adaptation à la bipédie, quelles conséquence sur l’anatomie ?

Dernière modification 23/04/2020 par user:E.gohier.

Commentaires

Draft