Group:A la découverte de la biodiversité du sol : Différence entre versions

Ligne 1 : Ligne 1 :
 
{{Group Details
 
{{Group Details
|group-logo=Group-A_la_d_couverte_de_la_biodiversit__du_sol_dirt-1835651_1920.jpg
+
|group-logo=Group-A_la_d_couverte_de_la_biodiversit__du_sol_I_AM_SHOCKING.jpg
 
|group-banner=Group-A_la_d_couverte_de_la_biodiversit__du_sol_forest-floor-4700814_1920.jpg
 
|group-banner=Group-A_la_d_couverte_de_la_biodiversit__du_sol_forest-floor-4700814_1920.jpg
 
|group-description=Ce parcours, axé sur le programme de sciences participatives Jardibiodiv, propose des expériences qui ont pour objectif de faire découvrir, de façon ludique et scientifique, la diversité et les rôles des organismes du sol : des micro-organismes à la macrofaune (visible à l’œil nu).  
 
|group-description=Ce parcours, axé sur le programme de sciences participatives Jardibiodiv, propose des expériences qui ont pour objectif de faire découvrir, de façon ludique et scientifique, la diversité et les rôles des organismes du sol : des micro-organismes à la macrofaune (visible à l’œil nu).  
Ligne 64 : Ligne 64 :
 
==='''Histoire des sciences :'''===
 
==='''Histoire des sciences :'''===
 
''Les sciences participatives sont des programmes de collecte de données sur le terrain (jardins, parcs, …) impliquant une participation des citoyens de tout âge dans le cadre d’une démarche scientifique. Les données sont ensuite utilisées par des chercheurs pour avancer dans leurs recherches.''  
 
''Les sciences participatives sont des programmes de collecte de données sur le terrain (jardins, parcs, …) impliquant une participation des citoyens de tout âge dans le cadre d’une démarche scientifique. Les données sont ensuite utilisées par des chercheurs pour avancer dans leurs recherches.''  
 +
  
 
''L’application de ces sciences participatives au domaine de l’écologie se décline en 3 objectifs:''
 
''L’application de ces sciences participatives au domaine de l’écologie se décline en 3 objectifs:''
Ligne 69 : Ligne 70 :
 
*''avoir des données sur la nature et la biodiversité pour étudier son état de santé (suivi à long terme) ;''
 
*''avoir des données sur la nature et la biodiversité pour étudier son état de santé (suivi à long terme) ;''
 
*''produire des outils de sensibilisation et d’éducation à la nature et à la biodiversité ;''
 
*''produire des outils de sensibilisation et d’éducation à la nature et à la biodiversité ;''
*''former une communauté de citoyens et mobiliser tous les publics autour d’enjeux liés à la nature.''
+
*''former une communauté de citoyens et mobiliser tous les publics autour d’enjeux liés à la nature.''<br />
  
 
Les programmes de sciences participatives répondent à une demande des chercheurs, car suivre l’évolution de la biodiversité nécessite d’avoir beaucoup de données sur la plus grande zone possible, ce qu’ils ne peuvent pas toujours récolter seuls.
 
Les programmes de sciences participatives répondent à une demande des chercheurs, car suivre l’évolution de la biodiversité nécessite d’avoir beaucoup de données sur la plus grande zone possible, ce qu’ils ne peuvent pas toujours récolter seuls.

Version du 30 mai 2020 à 16:43

Group-A la d couverte de la biodiversit du sol forest-floor-4700814 1920.jpg

Group-A la d couverte de la biodiversit du sol I AM SHOCKING.jpg

A la découverte de la biodiversité du sol

Ce parcours, axé sur le programme de sciences participatives Jardibiodiv, propose des expériences qui ont pour objectif de faire découvrir, de façon ludique et scientifique, la diversité et les rôles des organismes du sol : des micro-organismes à la macrofaune (visible à l’œil nu). Créé en 2017, JardiBiodiv est un observatoire participatif sur la biodiversité du sol c’est-à-dire l’ensemble des habitants du sol et des interactions qu’ils entretiennent entre eux et avec leur milieu. Il a pour objectif de faire avancer la science tout en sensibilisant les participants sur la petite faune du sol, largement méconnue, et pourtant si proche de nous. Les citoyens de tout âge, en réalisant des expériences, collectent des données qu’ils vont ensuite envoyer aux chercheurs. Les scientifiques pourront alors mieux évaluer la pression que les activités humaines peuvent avoir sur la biodiversité du sol, pourtant essentielle au fonctionnement et à la régénération des sols. Car la biodiversité du sol est fortement menacée par la surexploitation, l’appauvrissement, la dégradation des sols par les activités humaines, mais à quel point ? Les chercheurs ont besoin de vous pour répondre à cette question, car les données sont rares encore aujourd’hui , et ce, quelque soit les types de sols ! COMMENCE PAR CLIQUER SUR L'ONGLET "PÉDAGOGIE"

Pas de maximum 1h15 + 1h 7 et +

Déroulé

Avant de commencer et si tu le souhaites, tu peux te munir de ton "cahier d'expérience" pour raconter tes découvertes et dessiner les expériences.


Commence par te demander dans un premier temps qu’est-ce que le sol selon toi ? Connais-tu des habitants du sol ? En quoi sont-ils utiles ?


Activité 1 : Découvrir les habitants du sol

Dans cette première expérience tu vas pouvoir découvrir quelques-uns des habitants du sol, à quoi ils ressemblent, où ils vivent, ce qu’ils mangent. Ainsi tu vas pouvoir explorer la diversité des animaux du sol !


Tu peux maintenant réaliser l’expérience en cliquant sur ce lien :  Découvrir les habitants du sol  


Tu viens de découvrir une partie de la biodiversité du sol, qui est très vaste. Tu peux maintenant passer à l’expérience suivante pour découvrir l’un des rôles importants qu’ont ces petits animaux !

Activité 2 : Dégradation d’une feuille au sol

En automne, les feuilles tombent des arbres et viennent recouvrir le sol. Si on ne les ramasse pas, elles sont très vite dégradées. Comment ces feuilles se décomposent-elles ? Que deviennent-elles ? Quels organismes du sol interviennent dans ce processus ?


Tu peux maintenant réaliser l’expérience en cliquant sur ce lien :  Dégradation d’une feuille au sol


Maintenant que tu connais mieux les habitants du sol et leur importance, viens à leur rencontre dans ton jardin grâce à la troisième activité.

Activité 3 : Piéger la faune du sol

Pars à la rencontre de la petite faune du sol pour découvrir, observer et identifier les animaux qui vivent dans ton jardin, tout en aidant les chercheurs, en participant au programme de sciences participatives Jardibiodiv, créé par Apolline Auclerc, chercheuse au Laboratoire Sols et Environnement de l’INRAE/Université de Lorraine !


Tu peux maintenant réaliser l’expérience en cliquant sur ce lien : Piéger la faune du sol


Ces trois activités t’ont permis de découvrir la petite faune du sol, qui est d’une grande diversité et dont chaque organisme joue un rôle central dans le maintien de la vie du sol et son fonctionnement. Cette biodiversité, pourtant vitale, est très fragile. A toi désormais de la protéger au maximum !            

Usage dans la vie quotidienne :

La biodiversité du sol (aussi appelée pédofaune) joue des rôles fondamentaux pour la vie des sols et de tous les écosystèmes terrestres. Elle permet la décomposition de la matière organique (recyclage, fertilité des sols, ex : transformation des feuilles d’arbre en nutriments pour les plantes), la structuration du sol (ex : les galeries de vers de terre aèrent le sol et permettent une meilleure infiltration de l’eau dans le sol) et la régulation des populations (prédation, activation des micro-organismes) (ex : les araignées et carabes ont une capacité importante de régulation de ‘nuisibles’ dans les champs et les jardins, en les mangeant !).


Comme tu as pu le voir avec l’activité 2, les animaux du sol décomposent les végétaux, mais pas que, ils dégradent également les animaux morts. Ils permettent donc de recycler des éléments qui servent à la croissance des plantes, qui elles-mêmes nous nourrissent, fournissent de l’oxygène, dépolluent l’eau et les sols, maintiennent le sol... Autrement dit, sans cette biodiversité du sol, nous ne serions pas là, et les autres espèces terrestres non plus !


Tu peux continuer à faire progresser les connaissances sur cette petite faune si nécessaire en participant au programme Jardibiodiv, en testant d’autres protocoles et en posant d’autres pièges : http://ephytia.inra.fr/fr/P/165/jardibiodiv ! Les données récupérées partout sur le territoire français permettront aux chercheurs de mieux évaluer l’état de la biodiversité des sols en France aujourd’hui.

Histoire des sciences :

Les sciences participatives sont des programmes de collecte de données sur le terrain (jardins, parcs, …) impliquant une participation des citoyens de tout âge dans le cadre d’une démarche scientifique. Les données sont ensuite utilisées par des chercheurs pour avancer dans leurs recherches.


L’application de ces sciences participatives au domaine de l’écologie se décline en 3 objectifs:

  • avoir des données sur la nature et la biodiversité pour étudier son état de santé (suivi à long terme) ;
  • produire des outils de sensibilisation et d’éducation à la nature et à la biodiversité ;
  • former une communauté de citoyens et mobiliser tous les publics autour d’enjeux liés à la nature.

Les programmes de sciences participatives répondent à une demande des chercheurs, car suivre l’évolution de la biodiversité nécessite d’avoir beaucoup de données sur la plus grande zone possible, ce qu’ils ne peuvent pas toujours récolter seuls.


En France, le premier programme de sciences participatives à destination d’experts amateurs est apparu en 1989 avec le Suivi Temporel des Oiseaux Communs (programme STOC) proposé par le Centre de Recherche par le Baguage des Populations d’Oiseaux du Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN).


C’est en 2006 que le premier programme de sciences participatives destiné au grand public arrive, avec l’Observatoire des papillons des jardins, mise en place par Noé Conservation et le programme Vigie Nature du MNHN. Depuis, les initiatives se sont fortement multipliées et il existe plus d’une centaine de programmes de sciences participatives sur des sujets très diversifiés (oiseaux, papillons, chauves-souris, escargots, fleurs des rues, vers de terre, insectes pollinisateurs, prédateurs du chêne, observatoire des forêts…) !


Plus d’informations sur les différents programmes de sciences participatives avec le portail Open.


Pour en savoir plus sur l’histoire des sciences participatives :


Lien vers des parcours similaires :

Biodiversité : de quoi parle-t-on

Objectifs

Grâce à ces expériences tu vas pouvoir :

  1. Découvrir la diversité de la petite faune du sol
  2. Comprendre le rôle des habitants du sol
  3. Participer à un programme de science participative

Expériences

Membres du groupe

avatar
Manuelle ROVILLE

L'utilisateur n'a pas rentré d'informations à son sujet
avatar
Mylène

L'utilisateur n'a pas rentré d'informations à son sujet
avatar
MarineBiodiv'

L'utilisateur n'a pas rentré d'informations à son sujet
avatar
Foret

L'utilisateur n'a pas rentré d'informations à son sujet
avatar
Olivia

L'utilisateur n'a pas rentré d'informations à son sujet