Chromatographie et capillarité : Différence entre versions

Ligne 18 : Ligne 18 :
 
}}{{ItemList
 
}}{{ItemList
 
|Item=Filtre à café
 
|Item=Filtre à café
 +
}}{{ItemList
 +
|Item=Ciseaux
 
}}
 
}}
 
}}
 
}}

Version du 21 mars 2020 à 16:06

Auteur avatarGaëlle IDF | Dernière modification 22/05/2020 par Bolido

Chromatographie et capillarit 11 ok.jpg
Expériences permettant d'observer le phénomène de capillarité et de chromatographie
Licence : Attribution (CC-BY)

Étape 1 - Réunir le matériel

- 3 feutres de couleur différentes : bleu, jaune, vert

- 1 filtre à café

- 1 paire de ciseaux

- un verre d’eau




Étape 2 - Préparation du filtre à café

1) coupes en deux parties égales le filtre à café

2) coupes la partie basse du filtre

3) ouvres le pliage en deux et coupes au milieu sur le pli


Étape 3 - Préparation des couleurs

Dessines 3 gros points de couleur différentes




Étape 4 - Expérience

Trempes doucement le bout du filtre dans le verre d’eau, sans aller jusqu’aux couleurs.

Comment ça marche ?

Observations : que voit-on ?

Tu peux observer l’eau qui monte sur le papier et emporte les couleurs avec elle.

Tu peux observer que les points de couleurs vont se diviser en plusieurs couleurs. Par le point vert va faire apparaître du bleu et du jaune. On peut voir sur notre expérience, que la couleur bleu monte plus haut que les autres et que le jaune est resté plus bas.

Enfin, tu peux constater que les couleurs sont montées jusqu’en haut du filtre à café, alors que tu avais dessiné les points de couleurs en bas.

Explications

Capilarité : le phénomène de l’eau qui monte sur le papier, s’appelle la capillarité. L’eau a le pouvoir de monter naturellement malgré la force de gravité (celle qui fait tomber les objets). Pour cela, elle va s’aider des micro-fibres présentes dans le papier.

Chromatographie : la couleur d’un feutre est en fait composée de plusieurs couleurs. Sur notre expérience, le bleu et le vert sont des mélanges, alors que le jaune est un corps pur.

Applications : dans la vie de tous les jours

C’est grâce au phénomène de la capillarité que les plantes peuvent s’hydrater, l’eau aide la sève a monter le long du tronc et des branches.


Dernière modification 22/05/2020 par user:Bolido.

Commentaires

Draft